Sung Jin ¤ The world's mine, and so are you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
I'M Moon Yi Seul
et je ne suis pas encore validé(e).
☀ ici depuis le : 07/12/2011
☀ messages postés : 35
et je ne suis pas encore validé(e).
MessageSujet: Sung Jin ¤ The world's mine, and so are you Mar 27 Déc - 10:28


Lee ♦ Sung Jin
○ ft. Jung Il Woo ; Abby ; 23 ans ; ^.^ ; autovalidation ○
○ 23 ans, Corée ;
○ Humain ;
○ Acteur chez OMG ;
« T’as pas bientôt fini ? »
« Bouge pas. T’as déjà l’air d’un troll. Alors si tu bouges, t’auras l’air d’un troll flou. C’est pire, non ? »
« Sale môme. »

Sung Jin a très tôt pris l’habitude des objectifs braqués sur lui. Mi Rae ne se promenait jamais sans son appareil à la main. Ils n’avaient pas quatre ans que sa meilleure amie le bombardait déjà. La fillette l’a pris sous tous les angles, même les moins reluisants : dans ces centaines d’albums dans lesquels sont figés sur papier glacé leurs souvenirs d’enfance, on voit le garçonnet le genou ensanglanté après une mauvaise chute de vélo, le visage barbouillé de chocolat lors d’un goûter en été ou simplement souriant à celle qui le photographiait. Au fil des pages, il grandit, il quitte le monde de l’enfance pour devenir un adolescent un peu revêche, blasé et blessé par la vie. Mais sur certains clichés, il est là, patent et manifeste – cet amour qui naît et s’intensifie. Le môme maussade que l’on immortalise alors ne l’avouerait sans doute jamais ; mais ce n’est pas la peine de le faire passer aux aveux. La manière dont son air s’adoucit quand elle lui parle, la douceur des mots qu’il lui adresse en retour, la docilité dont il fait preuve à chacun des ordres que la gamine, impérieuse, émet… chacun de ses faits et gestes le trahit. Petit Sung Jin est tombé amoureux de petite Mi Rae. Est-ce ses heures passées à jouer chez les Nahm, ces voisins chez lesquels sa mère trop occupée à suer et à travailler le laissait, ou simplement le destin qui les a rapprochés ? Il l’ignore et s’en contrefiche, c’est que cette fille est à lui. Il la garde jalousement. Elle est tout pour lui – sa sœur, son âme, son âme sœur. Mais quand ils ont respectivement 15 et 13 ans et qu’il lui demande d’être à lui, elle le repousse violemment. Sale môme.

« Lee Sung Jin-sshi ! Tournez-vous un peu plus vers la droite. »
« Un air un peu plus agressif peut-être… ? Oui ! VOILA Parfait, gardez la pose. »

Aujourd’hui, les séances photos auxquelles il est soumis ont une bien autre saveur. Elles n’ont plus le goût sucré des premières amours mais l’amertume du temps qui n’est que de l’argent. Les portraits qu’on fait de lui ne vont désormais plus figurer dans des albums qui prennent la poussière sur des étagères, mais à la une de magazines futiles qui lui assurent une indéniable notoriété. Le gamin un peu maladroit a cédé la place à un jeune froid et sûr de lui qui toise la caméra et le monde entier. Il est devenu acteur, et sa réussite dans le métier lui assure un certain pouvoir. Il ne semble avoir peur de rien, ni personne – besoin de rien, ni personne. Sa silhouette se découpe solitaire sur le papier, et à ses côtés, l’ombre de Mi Rae s’est dissipée. Ces liens avec la gamine ont été coupés quand celle-ci les a rejetés, lui et son amour. Peu de temps après, il a déménagé à Busan avec son Omma fatiguée. Et elle, il ne l’a plus jamais revenue. Bien entendu, à son retour à Séoul, il n’a pas pu s’en empêcher. Il a fallu qu’il essaie de la trouver. Et la nouvelle est tombée – il paraît qu’elle est morte. Enterrée. 6 pieds sous terre. Sale môme.

« On devrait pas. Appah et Omma m’attendent à la maison. Il est tard, je devrais être rentrée. »
« Honnêtement, les Nahm s’en fichent. Tout le monde s’en fiche. Qui se soucie qu’une boîte de ferraille ait découché. »

Elle lui apparaît dans un flash aussi. On dirait Mi Rae ; c’est même sa copie conforme. Même yeux ronds et bruns, même sourire enjoué, même passion pour la photographie. Mais Sung Jin n’est pas dupe. Ce grain de beauté qu’elle a sur la joue, il le voit et ne le reconnaît pas. Ce n’est pas elle ; cette fille, ce n’est qu’un jouet, une petite poupée qui ne saurait jamais la remplacer. Et pourtant, quelques heures à peine après leur première rencontre, ses bras se referment autour de sa taille, ses lèvres s’écrasent contre les siennes. Elle se débat, il la plaque contre le mur. Lui aussi a le droit de se venger, lui aussi a le droit s’amuser. Lui aussi n’est qu’un sale môme.
System rules Sung Jin n’a pas eu l’enfance la plus belle du monde. Son père, un saoulard, a foutu le camp avant sa naissance. Sa mère travaillait sans cesse à l’usine – quand il a eu 17 ans, elle est même morte de fatigue. Littéralement : un jour, harassée par ses heures à la chaîne de montage, elle s’est endormie, puis elle ne s’est plus jamais réveillée. Le jeune homme estime avoir connu un assez grand nombre de difficultés ; il est devenu acteur pour y remédier et pour ne plus jamais retomber dans le besoin. Maintenant qu’il est bien intégré dans le système, il compte en profiter autant que faire se peut.
q1. si vous deviez sauver votre meilleur ami androïde, le feriez-vous ? « J’ai l’air d’avoir des amis androïdes ? … Nan, plutôt : j’ai l’air d’avoir des amis ? »

q2. le petit garçon au sourire narquois vous dérange, si vous étiez un androïde, l'attaqueriez-vous ? « Même sans être androïde. Si le gamin empiète sur mon espace vital, je lui arrache les deux yeux et les remplace par ses pieds. Point final. Bon, d’accord. Si il est mignon, je me contenterais d’un oeil. »

et bla et bla.
(c) MADE BY LU.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I'M Lee Johan
and i'm an human.
☀ ici depuis le : 19/12/2011
☀ messages postés : 47
and i'm an human.
MessageSujet: Re: Sung Jin ¤ The world's mine, and so are you Mar 27 Déc - 11:43

Comment je suis censé résister aux pairings ?
J'aime trop ton n'histoire my looooove.
Nyah je te valide *o*
(même si t'as pas ajouter les trois autres questions que tu nous a trouvé ^.^)


Bienvenue sur OMG!


Maintenant que tu es validé, tu peux dès à présent aller recenser ton avatar ici ; faire un tour dans le bureau des demandes et poster ta fiche de relations. Pour devenir plus moderne, n'oublie pas de créer tes outils de communication. Si tu as une absence à signaler, c'est par ici. Et enfin pour flooder, rendez vous dans le royaume du floooood.

Sur ce, bon jeu à toi <3 Et si tu as des questions, n'hésite pas !

ton staff bien aimé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sung Jin ¤ The world's mine, and so are you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-