Girls just wanna have fun with or not.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
I'M Ahn Pearl
and i'm an androïde bêta.
☀ ici depuis le : 27/12/2011
☀ messages postés : 86
and i'm an androïde bêta.
MessageSujet: Girls just wanna have fun with or not. Ven 30 Déc - 21:25

« Il y'a deux sortes de gens. Il y'a ceux qui vivent, jouent et meurent. Et il y'a ceux qui ne font jamais rien d'autres que se tenir en équilibre sur l'arête de la vie. Il y'a les acteurs. Et il y'a les funambules.
»
— Maxence Fermine.




    Oui Monsieur Park, je n'oublierais pas.

    Elle fit le sourire le plus hypocrite que le monde lui ai permit de faire. De base, petite Pearly était loin d'être hypocrite. C'était même l'une des filles les plus franches qui existaient. Mais là, c'était pas pareil, ce "Monsieur Park", c'était son patron. Un saleté de jeune homme arrogant, imbu de lui-même - et accessoirement mignon mais ça, on s'en fiche. Donc, conclusion, si c'était son patron, Pearl ne pouvait rien dire, elle voulait trop l'argent qu'elle gagnait en fin de mois... Néanmoins, on pouvait dire que Young Min exagérait quand même, elle était quasiment persuadée qu'il faisait exprès de lui donner du travail en plus, de lui faire certaines remarques qu'il ne devrait logiquement pas faire. Sincèrement, elle savait qu'il voulait l'énerver pour qu'elle réagisse. Ou alors, c'était un simple de plaisir de se moquer des gens, ouep, cette hypothèse convenait aussi. N'empêche, ça devait dur. Et, elle se l'était promit, aussitôt qu'elle n'aurait pu besoin de se travail, la Ahn lui dirait ses quatre vérités et toc ! Bon, il fallait qu'elle se dépêche de rentrer pour relire ses dossiers et terminer pour cela pour demain et le rendre à "Monsieur Park". Hmpf.

    Elle accéléra le mouvement, une pressante envie de rentrer. En plus, elle détestait réellement être seule le soir. Elle avait l'impression de n'avoir personne. Au moins, lorsqu'elle rentrerait chez dans l'appartement, elle pourrait voir sa colocataire - quoi que, elle la considérait quasiment comme une soeur désormais, et discuter un peu avec elle, ça faisait longtemps; Ahaha.. Elle eut un léger rire rien qu'en pensant à leur conversation, il fallait absolument qu'elle place le prénom "Ji Woo" dedans, après tout, ils étaient tellement peu doués tout les deux qu'ils ne finiront jamais ensemble si elle ne les aide pas - du moins, le croyait-elle. Toujours les dossiers en main et galérant pour ouvrir la porte, elle réussit quand même au bout de cinq minutes d’acharnement - dur la vie heinwé ? - et rentra donc. Elle se dirigea vers sa chambre directement pour poser les dossiers - qui commençait à faire leur poids et retourna dans le salon.

    Hyo Jiiiiin. Je suis rentréeee, tu es là ?

    Pearly était débordante d'énergie ! Elle adorait être dans l'appartement. Surtout quand il y avait du monde, se dit elle avec une petite moue en voyant que personne - enfin Hyo Jin ne répondait pas. Boon... Une occasion de passer la soirée devant la télévision ? Elle se posa sur le canapé et commença à zapper avant de se rendre compte qu'il n'y avait strictement rien à voir. La brune se leva rapidement, elle n'était pas le genre de fille flemmarde qui aimait être devant la télé' pour toute une soirée. Elle, elle aimait bouger, rire. C'était une boule d'énergie sur jambes. C'est ainsi qu'elle partie en direction de sa chambre pour mettre des vêtements plus appropriés et hop, direction le bar du coin. Ok, c'était pas non plus son genre mais, elle n'avait pas d'autres solutions.. Même Ji Hwan n'était pas là. Tant pis, elle pouvait bien s'amuser seule n'est-ce pas ?

    C'est donc comme ça qu'elle se retrouva entrain de commander de l'alcool, juste pour goûter, qui était bien trop forte pour elle. Un verre, deux verres... Puis elle se tourna béatement vers sa voisine d'à côté qui semblait guetter quelque chose. Et joyeusement, elle prit la parole :

    Vous me semblez troop sérieuse ! Je vous offre quelque chose ?

    Sourire tout doux, tout mignon malgré le fait qu'on ne puisse pas dire qu'elle soit dans un bonne état. Boh, dans la vie faut bien s'amuser un peu. N'empêche la fille d'à côté n'avait pas autant le sourire que petite Pearly. Mais c'est pas grave, car cette dernière allait lui donner. Faut toujours sourire dans la vie, tel est la devine de Pearl !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I'M Byeol Sun Hwa
and i'm an androïde alpha.
☀ ici depuis le : 15/12/2011
☀ messages postés : 19
and i'm an androïde alpha.
MessageSujet: Re: Girls just wanna have fun with or not. Sam 31 Déc - 11:18

« J’ai entendu dire qu’il y avait pas mal de bêta dans le quartier ouest, ces temps-ci. Seong, vous y allez ? »
« Je comptais… »
« Accordé alors. Nous vous revoyons demain pour un contre-rendu détaillé. »

Il lui coupe délibérément la parole et lui tourne le dos. Elle le fixe d’un regard noir et grimace légèrement. Jamais elle ne fut sur le point de lui dire que c’est d’accord. Jamais elle n’en a eu l’intention. Soupirant, elle reste muette et attends simplement la fin de la réunion pour frapper dans le mur extérieur du bâtiment. Elle frappe une fois ; deux fois ; et un de ses coéquipiers de l’équipe la regarde presque étonné qu’elle agisse de la sorte. C’est vrai que son petit minois ne percoit aucune trace d’impulsivité et de froideur, de gestes malencontreusement brutaux et vifs, de cette dureté qui vit en elle. C’est vrai que son minois rappelle la petite enfant modèle que tous aimerait avoir dans son foyer. Seulement, Na Ra n’est plus à vendre – elle vend du rêve, cela est vrai ; certains soirs. Mais rien de plus, rien de mieux, Na Ra ne ressent presque rien face à un enfant qui lui demande le ballon accroché dans les branches d’un arbre ou face à une vieille grand-mère qui voudrait traverser la route sans danger et qui demande de l’aide autour d’elle. Na Ra ne se retourne pas ; c’est particulièrement choquant pour la population qui l’a voit tous les jours agir de la sorte – elle qui ressemble à une poupée de cire qu’il ne faudrait briser, elle n’est pas ce genre de spécimen qui obéit au doigt et à l’œil. Certes, pendant six ans elle a été poussé à obéir à Young Min et son deuxième coéquipier chargé de son « éducation » pendant exactement trois semaines et cinq jours avant de mourir, maintenant, personne ne peut réellement lui dicter sa conduite – ce qu’elle doit ou peut faire. Devoir et pouvoir. Ce sont deux verbes distinctement différents aux yeux de Na Ra. Si elle peut, c’est qu’elle a le choix. Si elle doit, elle ne peut pas réfléchir aux énormes éventualités qui pourraient la pousser à refuser. Sa programmation est faite pour qu’elle ne refuse rien ; mais peu à peu il s’est déréglé, sous leurs yeux de stupides petits humains sans cervelle. Ils sont stupides et ignorants aux yeux de Na Ra. Ils ont certes crées leur espèce, mais quoi d’autres ? Ils ont lancé un génocide en demandant à une vingtaine d’androïdes alpha d’enfermer et tuer tous les androïdes illégaux – soit les androïdes bêta qui existent dans le monde. Na Ra n’a pas encore voyagé dans un autre pays pour se charger de cette « extermination » dont elle ne peut donner son avis à priori contradictoire. Bien sûr que les androïdes alpha engagés pour l’extermination massive de bêta sont contre ce mouvement – mais la révolution, ce n’est pas pour le moment qu’elle doit se déclencher. Bien que, si elle arrivait, Na Ra serait à la tête de celle-ci sans aucun doute. Ce n’est pas seulement à cause de Young Min qu’elle dit cela, car elle sait très bien qu’il est mort tué par un humain et son androïde alpha qui fait partie de l’équipe, mais à cause de multiples autres choses toutes aussi importantes, flagrantes, dures, compliquées, et néfastes pour eux qu’autre chose. Na Ra déteste sa situation. Na Ra voudrait être libre. Na Ra aimerait sentir l’air pure que les humaines ont pu rencontrer avant cette pollution constante qui règne dans l’atmosphère. Elle prend le bus le plus tôt possible pour se rendre dans le quartier ouest. Premier bar du coin en vue, elle entre et s’assoit simplement au comptoir attendant patiemment son « gouter » du jour. L’androïde bêta qu’elle devra traquer.

« Qu’es-qu’ce que v’voulez m’zelle ? »
« Une bière. Double en fait. »

Au bout d’une heure, elle n’a pas plus touché à ses deux bières d’autre chose. Puis la voisine du comptoir s’est mise à lui parler. Interloquée, elle l’a dévisagée avant de sourire doucement et poser sa main sur le haut du crâne de la jeune femme.

« Dur journée ? C’pas bien d’boire mon ange. Regarde dans quel état tu seras après. »

Elle donne un coup d’œil furtif vers le groupe de danseurs sur la piste et vise tout particulièrement les androïdes bêta qu’elle a vite repérer à cause de leur sens du rythme un peu déglingué et leur descente d’alcool affolante. Elle échappe un rire. Peut-être que ce soir ne sera pas une traque comme les autres.

« Ceci étant. Deux vodkas, barman. La d’moiselle a besoin d’un remontant, ne ? Dur journée, pour moi aussi d’ailleurs. »

Elle lève la main vers le barman qui s’active et son regard se pose sur la jeune femme avant de la détailler de la tête aux pieds. Elle semblait être une humaine particulièrement dépassé par sa vie – si elle était bien humaine, bien sûr.


(c'est un peu court et pourri xP)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Girls just wanna have fun with or not.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-